Modulaire de grande échelle

Publié en ligne: 
15 Juin 2015

par Bernie Desjardins

À l’automne de 2012, Maisons Suprêmes a conclu un contrat avec Marriott International pour construire le Fairfield Inn & Suites, un hôtel de quatre étages et de 82 chambres à Moncton, Nouveau-Brunswick. Le premier étage a été construit sur place, et puis 75 chambres ont été ajoutées sous la forme de modules qui ont été fabriqués à l’usine de Maisons Suprêmes à Tracadie-Sheila.

La société Maisons Suprême avait construit des maisons modulaires de haute qualité depuis près de deux décennies quand elle a commencé à essayer de convaincre les gens que c’était une bonne idée de construire un hôtel en utilisant la préfabrication en usine. Toutefois, le président de la société, Robert Savoie, dit qu’il était d’abord nécessaire de « surmonter la stigmatisation de préfabriqué » qui influençait de nombreux clients potentiels, même après l’amélioration étonnante que l’industrie avait atteinte au fil des ans. La plupart de ces acheteurs potentiels n’avaient pas encore pleinement saisi les avantages significatifs de la construction à l’intérieur d’une usine. Bien que presque tout le monde convienne que la préfabrication a grandement accéléré la vitesse d’avancement sur le chantier, beaucoup ne savaient pas que grâce à de nombreuses améliorations dans la technologie et les processus, les bâtiments préfabriqués sont devenus compétitifs en matière de coûts pour les projets d’envergure.

La plus grande entreprise d’hôtel au monde, Marriott International a des milliers de propriétés, y compris un hôtel de 72 étages à Dubaï. Le JW Marriott Marquis est l’hôtel le plus haut au monde. Mais l’hôtel Fairfield Inn au Nouveau-Brunswick a été la première tentative de la société à la construction d’un hôtel à partir de modules préfabriqués au Canada. C’était une tentative qui est devenue un succès remarquable.

« On avait enlevé les ennuis du chantier » dit Robert. « Le principal avantage est qu’il n’est pas nécessaire de gérer des entrepreneurs indépendants qui ne sont pas toujours là quand on a besoin d’eux. » Dans l’expérience de Robert Savoie, « Les actions d’un seul entrepreneur peuvent facilement retarder l’achèvement de tout un étage, quelle que soit l’efficacité de quiconque qui participe au projet. » Le manque de contrôle sur la performance et la coordination des sous-traitants sur un projet de cette taille entraîne généralement des problèmes sur le plan de la qualité du produit final et le calendrier de construction. M. Savoie dit que « dans l’usine, nous avons un contrôle complet sur les processus. »

Marriott avait des attentes très spécifiques concernant les critères et les spécifications. Les représentants de la société ont visité l’usine de Maisons Suprêmes pour une inspection de la maquette du projet. Ils ont également examiné les modules fabriqués avant le transport vers le terrain à bâtir. Quand ils sont arrivés sur place, les chambres étaient dans un état avancé de réalisation; les tapis et les accessoires de plomberie ont été installés, et les intérieurs ont été peints. Outre l’installation de carreaux dans les salles de bains, il y avait peu de travail restant à faire; ces derniers comprenaient le raccordement des systèmes d’électricité et plomberie.

Le Fairfield Inn a pris entre quatre et six mois de moins pour terminer par rapport à un projet réalisé entièrement sur place. En addition, la méthode de la construction en usine a eu pour résultat une diminution de dépenses telles que celles liées à l’assurance, le personnel, le gaspillage de matériaux et l’enlèvement de déchets.

Encouragé par le succès du Marriott Fairfield Inn & Suites, Suprème a commencé à construire un autre hôtel de 60 unités pour Best Western, le Bathurst Hôtel & Suites. Peu de temps après, Suprême a entamé la construction de leur prochain grand bâtiment, un complexe d’appartements de 65 chambres à Wolfville, en Nouvelle-Écosse. Grâce à l’amélioration de leurs processus au cours des projets, Suprême a réalisé quelques nouveaux gains d’efficience et d’autres progrès dans les processus utilisés. Alors que les carreaux dans les salles de bains de l’hôtel Fairfield Inn ont été installés après l’installation des modules, ceux du projet Wolfville ont été installés dans l’usine. « En raison de ce que nous avons appris en réalisant plusieurs grands immeubles à logements multiples, nous avons réussi à faire plus de travail dans l’usine. C’est l’avenir de la construction, » a déclaré Robert Savoie.

Marriott exploite environ 4000 hôtels partout dans le monde, et le Fairfield Inn & Suites représente la nouvelle approche de construction adoptée par la société; ils ont aimé ce qu’ils ont vu à Moncton. En Europe et ailleurs, Marriott prévoit de construire de nombreux hôtels à l’aide de la préfabrication modulaire, et encourage les franchisés de se tourner vers la construction modulaire lors de la planification de nouveaux projets.