L’habitation intercalaire modulaire

Publié en ligne: 
31 Janvier 2013

L’habitation intercalaire joue un rôle important dans la rénovation de vieux quartiers. Elle peut aider à atteindre la densification dans les zones urbaines, faire un usage efficace de l'infrastructure existante et répondre aux autres objectifs municipaux dans certains des grands centres urbains du Canada.

Toutefois, les projets d’aménagement intercalaire peuvent créer des problèmes et défis dans quelques vieux quartiers où les habitants doivent vivre avec la construction de nouvelles maisons. Même lorsque la  nouvelle maison est un ajout à la rue qui est bien accueillie, le processus d'y arriver peut être fatigant et usant pour ​​les voisins.

Le bruit et la poussière provoqués par les engins de construction et la circulation de poids lourds dans les rues résidentielles peuvent causer les projets de construction intercalaire d'être gênants, voire chaotique pour les résidents.

« La construction modulaire constitue la solution », déclare John Froese, président de l'Institut canadien de l'habitation usinée (l'ICHU), et directeur général de Grandeur Housing,  une entreprise de construction préfabriquée basée à Winkler (Manitoba). Selon Froese, les méthodes de construction modulaires réduisent considérablement le temps de construction sur place (et la perturbation du quartier) en déplaçant la construction de la maison hors site, dans une usine.

« Le temps de construction sur place peut être facilement réduit de moitié en utilisant la construction modulaire », explique Pieter Venema, président de Royal Homes à Wingham, en Ontario, qui avait construit des maisons préfabriquées depuis 40 ans. Au cours des dernières années, Royal Homes a construit un certain nombre de maisons intercalaires pour des clients à Hamilton, Georgetown et Toronto, en Ontario, dont  plusieurs dans la région de « The Beaches » à Toronto.

« Nos clients sont des propriétaires expérimentés qui achètent leur deuxième ou troisième maison, et ils sont préoccupés par l'impact que la construction d'une nouvelle maison aura sur la communauté. Ils veulent la qualité associée à la construction préfabriquée et ils sont conscients que c'est moins dérangeant pour les voisins par rapport à d'autres méthodes. »

Alors que la fondation est construite sur place, les modules de la maison sont construits dans l'usine en même temps. Le nombre de modules varie en fonction de la taille et de la conception de la maison. En général, une maison de deux étages nécessite quatre modules, bien que six à huit modules ne sont pas rares.

Chaque maison est unique, mais en général, une maison est d'environ 75  % réalisée quand elle est déplacée de l'usine. Par exemple, les murs ont été isolés et le parement a été installé sur l'extérieur. À l'intérieur, les cloisons sèches ont été installées et peintes. Les modules ont été pré-câblés et la plomberie installée. Parfois, le revêtement de sol, la salle de bains et la cuisine ont été complètement installés aussi.

Les modules sont transportés au chantier et assemblés sur la fondation. Ensuite, l'équipe du site prend le relais. Ils terminent la maison à l'intérieur et à l'extérieur, branchent les services publics, et peuvent ajouter une véranda, une terrasse ou un garage.

Avant le début des travaux sur le site, le personnel de Royal Homes rencontre les voisins pour expliquer comment le projet aura une incidence sur la rue et les personnes vivant à proximité. La plupart des voisins sont heureux pour les nouveaux propriétaires, et la société ne reçoit pas beaucoup de plaintes au cours de la construction. Pourtant, «les gens n'hésitent pas à nous appeler si des déchets de construction se retrouvent sur leur propriété », explique Venema. « Nous savons que c'est une source de frictions, alors nous sommes très attentifs à garder le chantier propre et bien rangé ».

Venema souligne qu’il y a  beaucoup moins de gaspillage et déchets en utilisant la construction en usine, non seulement sur ​​place, mais aussi dans l'usine elle-même. Dans une usine, tout peut être soigneusement tracé. Le processus de construction est bien établi et les matériaux sont utilisés de manière très efficiente; il n'y a pas de déchet attribuable à des erreurs. Les emballages sont réduits au minimum et recyclés si c'est possible.

Quand les modules sont presque prêts à être transportés sur le site, les voisins sont contactés à nouveau. Habituellement, la rue doit être fermée pendant un certain temps, tandis que les modules arrivent sur ​​de gros camions et sont levés en place par grue.  Parfois, les voisins doivent déplacer leurs véhicules, et la circulation sur la rue peut être restreinte pour un certain nombre d'heures.

L'arrivée de la maison devient souvent l'occasion d'un rassemblement communautaire. Les voisins avec des appareils photo siègent parfois dans des chaises de jardin pour profiter d'un spectacle qui attire occasionnellement l'attention des médias aussi.

C'est un spectacle qui nécessite beaucoup de coordination et de précision logistique. La route vers le chantier est méticuleusement tracée, et des dispositions sont prises avec les autorités locales et les services publics pour minimiser les perturbations de la circulation et l'interruption des services. Une fois sur le site, les modules sont levés hors du camion, assez haut pour éviter les fils électriques et autres obstacles, et soigneusement mis en place.

Il y a peu de doute au sein de l'industrie de la construction en usine basée que les méthodes de construction modulaire peuvent aider à réduire les problèmes liés à « la construction urbaine » et la perturbation des quartiers. La rénovation et la densification des quartiers urbains du Canada est déjà en cours, car il devient de plus en plus nécessaire de remplacer un parc immobilier vieillissant et à accueillir une population de plus en plus urbaine. « La construction modulaire est la solution idéale pour les projets de construction intercalaire », dit Froese. « Si vous vivez à côté d'un chantier de construction, il n'y a aucun doute, il y aura une certaine quantité de désagréments. Cependant, en utilisant la construction modulaire, nous pouvons mettre une limite raisonnable à cet inconvénient. Le résultat est un meilleur quartier pour tous ceux qui vivent là-bas. »